Engrais  ›   Recherche et Conseil  ›  

Faire des recherches et diffuser les connaissances : L'IAPN

Une population mondiale en croissance, des habitudes d’alimentation en pleine évolution ainsi que le changement climatique – voici les grands défis auxquels la recherche agricole est confrontée aujourd'hui. Des questions relatives à l’exploitation efficace des terres arables et des pâturages, de l’eau et des éléments nutritifs des plantes jouent un rôle toujours plus important dans l’agriculture mondiale. L'une des questions centrales est celle de savoir comment on peut atteindre une meilleure exploitation des ressources limitées comme l’eau et la terre par une gestion intelligente des substances nutritives. Dans ce contexte, il est également important de savoir comment augmenter et préserver les récoltes et la qualité des produits récoltés. L'Institut pour la nutrition appliquée des plantes – IAPN (Institute of Applied Plant Nutrition), qui est un institut commun de K+S KALI GmbH et de l'Université Georg August de Göttingen, s'occupe de cette question et bien d'autres importantes à cet égard.

Prof. Dr. Andreas Gransee, directeur du département de Innovation Lab AgTech and Nutrition de K+S KALI GmbH et président de l'IAPN.

Une contribution importante à l'alimentation mondiale

« Avec l'IAPN, nous renforçons la recherche appliquée dans le domaine de la nutrition des plantes et de la fertilisation », explique Prof. Dr. Andreas Gransee, directeur du département Recherche Appliquée et Conseil Agronomique de K+S KALI GmbH et président de l'IAPN concernant l'engagement de son entreprise. De cette manière, le producteur de fertilisants potassiques et magnésiens fournit une contribution importante aux défis auxquels la recherche agricole est confrontée. À l'avenir aussi, l'agriculture doit parvenir à assurer l'alimentation de la population mondiale et à utiliser de manière efficace les ressources existantes.

Prof. Dr. Klaus Dittert, directeur scientifique de l'IAPN.

Sujet central des recherches actuelles de l'IAPN

« Pour ce qui est de la nutrition des plantes, il convient à l'avenir de prendre davantage en considération des facteurs limitants tels que la pénurie d'eau ou le stress hydrique. Ceci est actuellement l'un des plus grands défis de notre discipline », affirme Prof. Dr. Klaus Dittert en décrivant les exigences actuelles les plus importantes au niveau de la recherche. En mai 2011, il a pris en charge la direction scientifique de l'IAPN. « C'est la raison pour laquelle la question de savoir comment on peut augmenter l'efficience d’utilisation d'exploitation de l'eau par les plantes grâce à une alimentation optimale en éléments nutritifs est l'une des priorités dans les recherches de l'Institut. Le but étant de pouvoir atteindre de bonnes récoltes également en cas d'une offre limitée d'eau ». Aujourd'hui, non seulement Prof. Dittert mais également Dr. Mehmet Senbayram et plusieurs doctorants travaillent à l'IAPN afin de trouver des réponses à cette question.

Projets de promotion en faveur de l’efficacité d’exploitation de l’eau

Fin 2016, trois doctorants de l’IAPN ont achevé avec succès leurs projets de promotion. Ces travaux se focalisaient sur les aspects de l’efficacité d’exploitation de l’eau des plantes cultivées. Plus d’informations sur les projets de recherche de l’IAPN

 

Prof. Dr. Merle Tränkner, Professeur Junior de l’IAPN.

Professeur Junior de l’IAPN

En 2017, le Dr Merle Tränkner a été nommée Professeur Junior de l’IAPN. Au cœur de ses activités de recherche se trouvaient des questions appliquées à la nutrition des plantes et à l’efficacité des ressources employées, comme par exemple l’eau. Ces problématiques s’appuyaient sur les résultats de recherche obtenus par l’IAPN jusqu’à ce jour. « En raison de l’augmentation constante de la population mondiale et de la problématique croissante de la rareté des ressources, une production de plantes et de denrées alimentaires durable, respectueuse des ressources et suffisante s’avère particulièrement importante », explique Merle Tränkner. « L’utilisation efficace de l’eau et des éléments nutritifs est essentielle à l’obtention d’une croissance optimale pour les plantes et pose en même temps un formidable défi pour la recherche. »

Aperçu des travaux de l’IAPN

Coopération pour le dialogue constructif entre la recherche et la pratique

K+S KALI GmbH dispose d’ores et déjà d’un savoir étendu sur la nutrition des plantes et travaille avec plusieurs partenaires au niveau international dans le cadre de coopérations de recherche. L'IAPN, fondé en novembre 2010, permet de regrouper les ressources et projets de K+S KALI GmbH et de l'université de Göttingen L'IAPN fonctionne comme une interface entre l'économie, la pratique et la recherche universitaire. Son objectif est d’identifier de nouvelles questions d'intérêt pratique ainsi que des sujets importants pour l'avenir. Ceux-ci sont ensuite repris dans des projets concrets de recherche.

L'IAPN constitue une interface entre la recherche et la pratique (à gauche).
Il est un partenariat public-privé de K+S KALI GmbH et de l'Université Georg August de Göttingen (à droite).

 

L’IAPN est un ainsi nommé partenariat public-privé de l’Université Georg August de Göttingen et de K+S KALI GmbH. Dans son organisation et emplacement, l’Institut est rattaché au département des sciences des plantes cultivées de l'Université Georg August de Göttingen et agit au niveau international d'après les standards scientifiques allemands.

Le défi du transfert des connaissances

En plus de la recherche, le transfert des connaissances nouvelles et existantes au sujet de l’alimentation des plantes constitue une mission centrale de l’IAPN. Les étudiants de l’université de Göttingen et les visiteurs scientifiques, qui, à terme, exerceront eux-mêmes des fonctions multiplicatrices, appartiennent aux principaux groupes-cibles. L’échange intensif entre l’IAPN et K+S KALI GmbH consolide les compétences des agronomes de l’entreprise, actifs sur le plan international dans le domaine du conseil en pratiques agricoles.

À travers les colloques internationaux sur le magnésium des années 2012 et 2014, l’IAPN a su donner une impulsion importante à l’échange interdisciplinaire entre les spécialistes les plus en pointe à ce sujet. Lors du cycle de conférences « IAPN im Dialog » (L’IAPN dans le dialogue), les chercheurs et praticiens ont traité de leurs projets concernant les thématiques de la production et de l’alimentation des plantes. Les conférences à visée internationale s’adressent aux étudiants, aux chercheurs et aux personnes intéressées.

Plus d’informations sur les travaux de l’IAPN :

Institute of Applied Plant Nutrition (IAPN): L’université de Göttingen et K+S poursuivent leur collaboration (en allemand)

Can oil palm cultivation be sustainable?

Sustainable Intensification for a viable future

To the IAPN website

 

Agricultural research and advice

Sélectionnez un site Web