Engrais  ›   Informations techniques  ›  

Agriculture Biologique

L'agriculture biologique aspire la gestion d´un cycle fermé des éléments nutritifs. D´autre part, la vente des produits agricoles (productions végétales et animales) ou leur utilisation interne cause inévitablement une exportation des éléments nutritifs. Le déficit créé ne peut souvent pas être couvert par les amendements organiques produits à l’intérieur de l´exploitation. Dans ce cas échéant, pour couvrir les besoins en éléments nutritifs des plantes et assurer la fertilité du sol du site, une fertilisation minérale est autorisée selon UE-Eco- décret (CEE n ° 834/2007 et n ° 889/2008) concernant le mode de production biologique de produits agricoles. La nécessité d´amendement sera identifiée par l'organisme de contrôle ou l'autorité compétente.

Quand est ce qu´une fertilisation minérale est raisonnable?

L'ampleur d'un amendement en minéraux dépend en particulier de la méthode de gestion de l´exploitation (grandes cultures, avec ou sans élevage), ainsi que de la nature des produits récoltés et de leur prélèvement en éléments nutritifs. Les surfaces de grandes cultures et de maraîchage sont le plus souvent dans cette mesure, beaucoup plus concernées que les prairies et parcours. La nécessité d´une fertilisation minérale équilibrante peut être vérifiée par des analyses du sol et par la comparaison de bilans d´éléments nutritifs. Même si un déficit annuel est apparemment faible, les quantités manquantes s´additionnent au fil des années et causent par la baisse des stocks de nutriments dans le sol une importante dégradation de sa fertilité.

Bilan d'éléments nutritifs 2001 - 2007 de la rotation écologique des cultures

Rotation: Maïs d’ensilage- Seigle d'hiver + US -Trèfle - Pommes de terre -Seigle d'hiver - Lupin bleu – Triticale d´hiver

 

Bilan Apport en fumier3), kg ha-1+an
  avec   sans
  N P2O5 K2O MgO |  N   P2O5 K2O MgO
Apport total en éléments nutritifs 90 30 45 17 | 31      
dont fumier
 
57 30 45 17 |        
N échappé 
N-Fixé
33       | 31      
dont engrais minéraux4)               80 27
Prélèv. total des éléments nutritifs 87 37 101 15 | 40 21 40 7
dont produits principaux 821) 35 87 13 | 402) 21 40 7
dont produits de pâturage 5 2 14 2 |        
Saldo éléments nutritifs
 
3 -7 -56 2 | -9 -21 40 20
Saldo éléments nutritifs sans engrais minéraux 3 -7 -56 2 | -9 -21 -40 -7

 

1) Prélèvement par trèfle
2) Trèfle reste au champ
3) 20 t ha-1 fumier pour pommes de terre et mais à ensilage, 10 t ha-1 fertilisation du seigle d’hivers et Triticale
4) 240 kg ha-1 Patentkali (sulfate de potassium avec un ajout de sel de magnésium) en moyen annuel de la rotation des cultures
 

Quelle: Dittmann B., Zimmer J.: LVFL Brandenburg, Güterfelde, 2008

 

Nous observons comme le montre le bilan des éléments nutritifs que sans fertilisation minérale le bilan des éléments nutritifs chez les exploitations avec cheptel reste négatif pour le phosphate et le potassium. Chez des exploitations sans bétail ce bilan reste même déficitaire pour tous les éléments nutritifs cités. Certes, on peut intervenir en utilisant des cultures à action régulatrice, par exemple par l´augmentation de la part de N (azotée) grâce à des légumineuses fixatrices d’azote pour améliorer le bilan des matières azotées. Une telle compensation du bilan initial dans le cadre de la rotation des cultures s´avère quand même insuffisante. D´autre part, il faut reconnaître aussi que la proportion des légumineuses dans la rotation des cultures ne peut être indéfiniment élargie. Outre les coûts accrus pour les semences de légumineuses, il faut aussi prendre en considération les autres aspects agricoles et phytosanitaires.

 

Les teneurs en potassium, magnésium et phosphore diminuent de façon constante sur le sol d´une exploitation gérée sans élevage. Ainsi après l'expiration d'une rotation de culture, on remarquera que la teneur en potassium du sol aura chuté après des années d´exportations sans apport de fertilisation en potassium pour arriver enfin à un niveau de sous approvisionnement. Phénomène qui met le potentiel de rendement du site ainsi que la fertilité des sols en péril et la rentabilité de l'entreprise est aussitôt mise en question.

 

Pour éviter cette situation des analyses du sol devraient être régulièrement effectuées. Ainsi les pertes en éléments nutritifs du sol peuvent être enregistrées à temps et être compensées avec une fertilisation minérale en référence au règlement européen concernant le mode de production biologique de produits agricoles et aux directives des associations.

Aussi l'approvisionnement en soufre ne doit pas être négligé. Suite à l'amélioration de la qualité de l'air l´apport de soufre à partir de l´air libre a nettement diminué. Le reflux de soufre provenant du lisier (purin) de bétail n´est à considérer que pour les exploitations d´élevage : En outre seulement 5 à 10% de la quantité de lisier épandue est disponible pour une année de végétation. Ainsi le soufre est responsable de la limitation de niveau de rendement dans de nombreuses régions. Le soufre entre autres est très important pour le rendement et la qualité des graines oléagineuses, des légumineuses, des céréales, oignons, poireaux et autres cultures.

Recommandations pour la fertilisation dans l’agriculture biologique

Patentkali® (sulfate de potassium avec sel de magnésium) s´offre pour une compensation en potassium et magnésium pour les grandes cultures ainsi que pour les cultures maraîchères. Ce produit est à administrer en particulier aux cultures à forte demande en potassium (colza, pommes de terre, betterave à sucre, maïs, légumes). Étant donné sa très faible teneur en chlorure, Patentkali est particulièrement conseillé pour les cultures sensibles au chlorure. L´approvisionnement en soufre reste en même temps assuré. Cet engrais de potassium a déjà été désigné et recommandé comme engrais de potassium „patenter“ par Rudolf Steiner.
Patentkali®

 

Magnesia-Kainit® (sel brut de potasse) est l'engrais idéal pour les amendements de compensation pour les pâturages en raison de sa composition particulière et naturelle en éléments nutritifs (sel brut) et surtout en raison de son taux élevé de sodium. L’application du Magnesia-Kainit, réduit les troubles de fertilité du cheptel et améliore la saveur de la végétation.
Magnesia-Kainit®

 

ESTA® Kieserit ‘gran (Kiesérite). Pour les sols et les cultures gourmands en magnésium et en soufre. Agit indépendamment du pH du sol et tous les nutriments sont totalement solubles dans l'eau.
ESTA Kieserit gran®

 

KALISOP® (sulfate de potassium) est fabriqué à partir du minéral salin brut de potasse par voie de décristallisation physique. Possède des teneurs élevées en potassium et en soufre. Ce produit est particulièrement adapté pour les cultures sensibles aux chlorures et au sel. Il est universellement applicable dans l'agriculture, l'horticulture et les cultures spéciales.
KALISOP®

 

Engrais foliaires recommandés

EPSO Top® (sulfate de magnésium) est un engrais foliaire à effet immédiat contre les carences aigues en magnésium et en soufre. Il est aussi adapté pour la „fertigation“ (Fertilisation à travers l’irrigation).
EPSO Top®

 

EPSO Microtop® (sulfate de magnésium avec oligoéléments) est recommandé pour les carences aigues de magnésium, et de soufre accompagnées par des carences en bore et en manganèse.
EPSO Microtop®

 

EPSO Combitop® est l'engrais foliaire idéal lorsque pour les céréales et le maïs des apports en magnésium et en manganèse, mais aussi ceux en soufre (4 %) et en zinc (1%) sont nécessaires.
EPSO Combitop®

 

HORTISUL® (sulfate de potassium) est un engrais de potassium hautement concentré et à base sulfateuse, ce qui améliore particulièrement la qualité des produits récoltés. Idéal pour les cultures sensibles aux chlorures et au sel. Particulièrement recommandé pour la fertilisation des cultures fruitières et maraîchères, ainsi que pour les cultures de plantes ornementales sous serre (verre et le film de plastique).
HORTISUL®

Sélectionnez un site Web