Engrais  ›   Informations techniques  ›   Éléments nutritifs  ›  

Phosphore

Formes de phosphore dans le sol

Les niveaux d’approvisionnement du sol en phosphore

Phosphore dans la plante

 

Formes de phosphore dans le sol

La réserve globale de phosphore dans le sol est généralement très élevée, mais seule une infime fraction est directement disponible à la plante; la majeure partie est fixée et immobilisée dans le sol.

 

La disponibilité du phosphore peut être classifiée comme suit :

  • Dissout directement dans la solution du sol sous forme H2PO4- et HPO42- (directement disponible pour la plante)
  • Phosphore biodisponible, facilement disponible pour la plante avec :
    • Adsorption spécifique de la fraction P sur des hydroxydes et oxydes de fer ou d'aluminium, ainsi que sur des minéraux d´argile
    • Phosphates de calcium, de magnésium, de potassium, de sodium et d'ammonium en fonction de la concentration des cations dans la solution du sol
    • phosphates liés à la matière organique et facilement minéralisables
  • Phosphore peu ou pas disponable :
    • Phosphates de calcium, de fer et d'aluminium (minéraux)
    • Phytates (organiques)

 

La dynamique du phosphore dans le sol

La dynamique du phosphore dans le sol

Influence de la disponibilité en P par le pH du sol

La disponibilité de phosphate dans le sol dépend fortement de son pH. Le meilleur apport s'effectue à un pH entre 6 et 7. Le risque de fixation des phosphates s´élève avec l’augmentation du pH du sol. Il est possible d'améliorer la disponibilité grâce à une fumure organique pour un pH élevé modéré (7,5-8) et à l´aide d´un épandage de soufre ou de gypse pour un pH élevé (> 8).

 

L´augmentation de l'acidité du sol provoque la formation de phosphates d'aluminium et de fer. La disponibilité en P peut être améliorée par un chaulage des sols (augmentation du pH).

 

L'impact des engrais phosphatés sur le sol

  • Amélioration permanente des particules et de la structure du sol
  • Multiplication des micro-organismes dans le sol et le soutien de leurs activités
  • Un renforcement de la croissance des racines des plantes cultivées, permet l'enrichissement du sol en humus
 

Les niveaux d’approvisionnement du sol en phosphore

Pour la nutrition des plantes la partie de phosphore importante est celle qui est facilement assimilable par la plante. Au moyen de l'analyse du sol, l’état d’approvisionnement de ce sol peut être identifié et les besoins d´amendement peuvent être en conséquence évalués.

 

Phosphore dans la plante

La racine de la plante soutire principalement l'orthophosphate se trouvant dans la solution du sol. Mais le système racinaire est en mesure de dissoudre d´autres formes de phosphate instable à l´aide de sécrétion d´acides. Par conséquent, un système racinaire bien développé est indispensable pour l´absorption du phosphore.

 

Le phosphore est un élément fertilisant majeur, indispensable pour la plante. Il participe à d’importantes liaisons biochimiques et influence ainsi l'ensemble du métabolisme végétal.

 

Les fonctions du phosphore dans la plante

  • Important pour la transmission d'énergie chimique dans divers processus métaboliques
  • Fonctions primordiales pour les réactions de transformation, production et dégradation de matières comme acides gras, protéines, glucides et synthèse de vitamines
  • Composant important de la biomembrane
  • Favorise l'enracinement et le tallage des plantes cultivées
  • Les besoins en phosphore sont plus élevés pendant l´épiaison, la floraison ainsi que pour la production des fruits et des graines (production de phytine en tant que réserve de phosphore pour la germination)
  • Améliore la valeur utilitaire et biologique des produits (facteur de qualité)

 

Les symptômes de carence en phosphore

  • Les plantes sont petites, avec des pousses pauvres et raides et présentent un feuillage à tenue rigide. On décrit cet état comme "costume rigide".
  • La croissance des racines mais aussi le tallage (céréales) sont freinés.
  • Retard de la floraison et de la maturation des produits récoltés.
  • L'ensemble du métabolisme est perturbé car la transmission de l'énergie ne fonctionne pas correctement.
  • Au début les feuilles les plus âgées deviennent vert foncé puis prennent souvent une couleur rougeâtre avant de périr. La cause est l´enrichissement excessif en chlorophylle et le haut taux d´anthocyane.
  • Les feuilles les plus âgées dépérissent à un stade précoce.
  • Les plantes sont moins résistantes au froid.

Sélectionnez un site Web