Engrais  ›   Informations techniques  ›   Éléments nutritifs  ›  

Bore

Le bore dans le sol

Le bore dans la plante

Excès de bore dans les végétaux

 

Le bore dans le sol

La teneur moyenne en bore des sols dans les zones de climat tempéré se situe entre 5 et 80 mg kg-1. Comparés aux sols riches en argile et en humus (30-80 mg kg-1), les sols sablonneux possèdent une faible teneur en bore (5-20 mg kg-1). On peut aussi trouver des taux extrêmement élevés en bore avec un effet phytotoxique dans les sols sujet à salinisation.

 

Le bore se dissout dans la solution du sol sous forme d'acide borique (H3BO3) suite à la décomposition de micas et de tourmaline. L´acide borique se dissocie au-dessus d´une valeur de pH 6,3. L'anion ainsi produit sera, du fait de sa charge négative, adsorbé par les surfaces chargées positivement d´oxyde de fer, d’oxyde d´aluminium, de minéraux d´argile et des substances organiques. Le bore étant absorbé avec le flux d'eau par la plante, la carence en bore apparaît surtout lors de périodes de sécheresse sur des sols neutres à alcalins.

 

Le bore dans la plante

Le bore est un des oligo-éléments essentiels aux végétaux et influence plusieurs processus métaboliques. Le besoin en bore des différentes plantes cultivées est très variable. Ainsi les graminées nécessitent moins de bore que les espèces végétales dicotylédones. La cause pourrait être une constitution différente des parois cellulaires. Les plantes absorbent le bore à partir de la solution du sol principalement sous forme d'acide borique.

 

Fonctions du bore dans la plante

  • Favorise la formation d'hydrates de carbone pour la constitution de la paroi cellulaire
  • Améliore la stabilité et le fonctionnement de la membrane cellulaire
  • Active la production de saccharose, et le transport des produits assimilés dans les organes de stockage 
  • Régule la production d'ARN. Il influence ainsi également la synthèse des acides nucléiques et par conséquent toute la synthèse des protéines.
  • Favorise la croissance des plantes par son influence sur la division cellulaire

 

Symptômes de carence en bore

  • On observe une dégénérescence des racines et des jeunes pousses, ainsi que le dessèchement des jeunes feuilles. La cause semble être un manque d´approvisionnement en assimilat et une perturbation de l’équilibre hydrique.
  • On assiste à un développement exagéré des bourgeons latéraux provoqué par le manque de dominance apicale des plantes.
  • La floraison et la fructification sont entravées.
  • On assiste à une transpiration élevée qui influence négativement l’équilibre hydrique.
  • Chez les légumineuses il en résulte un mauvais développement du Rhizobium au niveau des racines.
  • Les dommages typiques sont par exemple le pourrissement du cœur et le dessèchement chez la betterave sucrière, la betterave fourragère et la bette (coeur noir) ainsi que le jaunissement apical de la luzerne.
 

Excès de bore dans les végétaux

  • Jaunissement des feuilles adultes qui se transforment ultérieurement en nécroses et perforations du tissu.
  • Les courges et les légumineuses réagissent très sensiblement du fait de la marge étroite entre satisfaction des besoins et excès.

Sélectionnez un site Web