Engrais  ›   Informations techniques  ›   Cultures  ›  

La vigne

La qualité du vin commence par la fertilisation

Le potassium protège les vignes contre le stress et renforce leur capacité de résistance

Le magnésium pour prévenir le dessèchement de la rafle

Ne pas oublier le soufre et les oligoéléments

Recommandations de fertilisation

 

La qualité du vin commence par la fertilisation

L’objectif principal d’une alimentation moderne des vignes consiste à optimiser la fertilisation en fonction de la fertilité du sol, du rendement et de la qualité. À cette fin, l’ensemble des éléments nutritifs du sol doit être disponible sous forme facilement assimilable.

 

Pendant toute la période de végétation, et principalement pendant les pics de besoins et dans les situations de stress, la vigne a besoin d’une alimentation sûre en éléments nutritifs.

 

Parmi les conséquences de perturbations au niveau de l’alimentation minérale figurent: 

  • chloroses
  • croissance ralentie
  • folletage des grappes
  • dessèchement de la rafle
  • pertes de rendement de la vigne
  • réduction de la qualité du vin (odeurs de vieillissement atypiques, formation du goût d’œufs pourris).

 

La vigne est une culture sensible au chlore et préfèrera donc la forme sulfatée de potassium telle qu'elle est contenue dans les produits Patentkali et sulfate de potassium granulé.

Haut de page

 

Le potassium protège les vignes contre le stress et renforce leur capacité de résistance

  • Dans le cas d’un objectif de rendement s’élevant à environ 11 t ha-1 de raisin, la vigne absorbe environ 90 kg K2O ha-1 au cours de la végétation.
  • Avec une bonne alimentation en potassium, la plante peut mieux résister à des périodes temporaires de sécheresse et de chaleur.
  • Des concentrations élevées en potassium dans le suc cellulaire, qui induisent des teneurs plus élevées en sucre permettent de faire baisser le point de gel et réduisent donc le risque de dommages causés par le gel.
  • Le potassium améliore la maturation du cep. De cette manière, la vigne est préparée pour l’hiver et les pertes de rendement sont réduites.
  • Une fructification améliorée fait augmenter le rendement en grappes.
  • Le potassium est le cation minéral le plus présent dans le vin et joue un rôle sur son équilibre acido-basique.

Haut de page

 

Le magnésium pour prévenir le dessèchement de la rafle

Le dessèchement de la rafle est un accident physiologique causé essentiellement par un disfonctionnement de l’alimentation magnésienne. Son apparition est favorisée par :

  • une teneur faible du sol en magnésium, le rapport K/Mg est supérieur à 2/1
  • une faible teneur du sol en humus
  • temps variable passant d'un temps froid et humide à un temps chaud
  • une alimentation excessive en N ou un apport tardif en N

 

 

Influence d’EPSO Top et EPSO Microtop sur la réduction du dessèchement de la rafle dans la viticulture

  témoin fertilisation foliaire à deux reprises avec les produits EPSO
Fréquence d’infestation par le dessèchement de la rafle 61% 15%
Efficacité - 66%
Rendement en raisin 8,1t ha-1 10,1t ha-1
Densité des moûts 75°Oe 77°Oe
(essai réalisé pendant 5 périodes de végétation, d’après Leonhardt)

 

En plus du dessèchement de la rafle, les traitements avec des produits de la famille EPSO agissent également contre le folletage des grappes.

Haut de page

 

Ne pas oublier le soufre et les oligoéléments

  • Le soufre améliore la valorisation de l’azote par les vignes.
  • En augmentant la teneur des moûts en acides aminés, la saveur du vin est influencée de manière positive.
  • L’apport de soufre augmente la teneur du vin en tanins et colorants améliorant la qualité du vin. Les tanins évitent l’oxydation du vin et lui donnent la nuance âpre, caractéristique d'un vin sec.
  • Le soufre diminue la sensibilité au botrytis.
  • L'alimentation en soufre au travers des apports de soufre élémentaire (mouillable) fongicide n’est pas suffisante.
  • Le bore est entre autres très important pour la fructification des fleurs. Une carence en bore entraîne une fructification réduite et des grappes déformées.
  • Le bore active la formation du saccharose et son transfert dans les grains.
  • La chute précoce des grains (millerandage) est évitée par une alimentation optimale en bore.
  • Le manganèse influence la synthèse de la chlorophylle. Sa bonne alimentation assure la capacité d’assimilation des feuilles et garantit aussi la formation de sucre transportés vers les grains.

Haut de page

 

Recommandations de fertilisation

En préalable à tout raisonnement de la fertilisation, il est conseillé de se baser sur une analyse de sol récente (mini. 5 ans) qui pourra être complétée par une analyse pétiolaire annuellement. 

 

Recommandations d’apport au sol

 

Recommandations d’apport foliaire

  • EPSO Top en apport préventif. Il est recommandé d’appliquer le fertilisant à deux ou trois reprises avec un écart de deux semaines après la floraison.
    EPSO Top®
  • EPSO Microtop pour la prévention d’une carence en bore et en manganèse. Il peut être appliqué à partir du stade de la pré-floraison (BBCH 53 à 60) comme solution de 2-5% (20-25 kg ha-1) en une ou deux fois.
    EPSO Microtop®

 

Sélectionnez un site Web