Engrais  ›   Informations techniques  ›   Cultures  ›  

Le palmier à huile

Le palmier à huile – produit de l’huile pour des usages multiples

Le potassium – assure rendement et qualité

Le magnésium – pour une forte photosynthèse

Le soufre – essentiel pour la qualité de l’huile

Le bore – indispensable pour les processus métaboliques

Recommandation de fertilisation

 

Le palmier à huile – produit de l’huile pour des usages multiples

Le palmier à huile est la plante oléagineuse la plus efficace du monde. Il peut atteindre un rendement moyen d’environ 4 t d’huile ha-1. L’ensemble des régions productrices englobe environ 10 millions d’hectares et continue de s’accroître année après année. Les plus importants pays producteurs au monde sont l'Indonésie et la Malaisie, qui représentent 85 % du volume mondial. L’huile de palme est un produit à usages multiples. À côté de son utilisation dans l’industrie alimentaire, l’huile de palme entre dans la composition de lessives, savons, produits cosmétiques, bougies, peintures, lubrifiants et biocarburants.
La croissance de la population mondiale et l’utilisation de l’huile de palme pour la production de biocarburants sont les deux raisons principales de l’augmentation récente de la productivité. Par le passé, les progressions de rendement ont été modestes, tandis qu’aujourd’hui les nouvelles technologies, les nouvelles méthodes de culture ainsi que les innovations dans le domaine de recherche et développement pourraient permettre d’augmenter considérablement la productivité sans nuire à l’environnement. Une utilisation équilibrée de fertilisants est l'un des facteurs de production les plus importants permettant d’assurer une productivité élevée et une teneur élevée en huile.

Haut de page

 

Le potassium – assure rendement et qualité

Le potassium est l’élément nutritif le plus important dans la production de l’huile de palme. Par conséquent, l'objectif d'un rendement élevé d'huile ne pourra être atteint sans un approvisionnement adéquat en cet élément fertilisant. Le potassium est essentiel dans nombre de fonctions physiologiques de la plante :

  • le potassium joue un rôle important dans la conversion de lumière en énergie biochimique pendant la photosynthèse
  • le potassium accélère le flux d’assimilas des feuilles vers les organes de stockage de la plante
  • le potassium favorise le stockage d'assimilas en intervenant au niveau de la production et le transfert d’hydrates de carbone
  • le potassium améliore la valorisation de l’azote par le biais d’une conversion plus rapide de l’azote en protéines
  • les plantes disposant de suffisamment de potassium peuvent utiliser l’humidité du sol de manière plus efficace que les plantes carencées


Le potassium est impliqué dans de nombreuses fonctions biochimiques. Il augmente le rendement dans beaucoup de sols (taille et nombre de grappes de fruits) et améliore la teneur des feuilles en potassium.

Haut de page

 

Le magnésium – pour une forte photosynthèse

Le magnésium a plusieurs fonctions au cours du métabolisme du palmier à huile:

  • le magnésium est l’atome central de la molécule de chlorophylle, le pigment vert dans les feuilles, qui absorbe l’énergie de la lumière requise pour la photosynthèse
  • le magnésium est impliqué dans la réaction de carboxylase de la photosynthèse, en temps que coenzyme dans la fixation de CO2
  • le magnésium est nécessaire dans tous les processus ayant besoin d’énergie, tels que la synthèse d’amidon, de protéines et de vitamines
  • le magnésium accélère le transport d’assimilas vers les feuilles et les grappes de fruits et est requis dans beaucoup d’enzymes intervenant dans la biosynthèse d’acides gras et d’huile

Haut de page

 

Le soufre – essentiel pour la qualité de l’huile

Le soufre fait partie des six macroéléments et est normalement absorbé par les plantes dans la même ampleur que le phosphore et le magnésium. La teneur totale des plantes en soufre varie entre 0.2% et 0.5% de la matière sèche. Le soufre est impliqué dans de nombreux processus du métabolisme :

  • le soufre est requis dans la photosynthèse et la production de sucre et d'amidon
  • le soufre est un composant de deux acides aminés requis pour la production de protéines
  • le soufre augmente l’efficacité de l’azote apporté aux racines

Haut de page

 

Le bore – indispensable pour les processus métaboliques

Le bore est l’oligoélément le plus important dans l’alimentation des palmiers à huile et il a de nombreuses fonctions dans les processus physiologiques : 

  • le bore est essentiel pour l’élongation des racines ainsi que pour la synthèse des hydrates de carbone et des parois cellulaires
  • le bore influence la synthèse de protéines et la régulation de la synthèse d’acides nucléiques
  • le bore est responsable de l’activation de la production de sucre et de son transport vers d’autres organes de la plante

Haut de page

 

Recommandation de fertilisation

Pour atteindre un rendement de 30 t FFB, il est recommandé une application de 3.0 – 3.5 kg par arbre de KCl en 2 applications pour les sols minéraux et jusqu’à 3 applications pour des terrains tourbeux. Afin de couvrir le besoin du palmier à huile en magnésium, une application de 1.5 kg palm-1 d’ESTA Kieserite est recommandée. Il est recommandé d’utiliser Korn-Kali + B dans les cas où l’on souhaite réduire le nombre de passages. 5.5 – 6.0 kg de Korn-Kali + B répartis sur 3 applications sont suffisants afin de couvrir les besoins de la plante en ces substances nutritives essentielles de potassium, magnésium et bore.

Sélectionnez un site Web