Engrais  ›   Informations techniques  ›   Cultures  ›  

Le manguier

La mangue – un fruit savoureux et nourrissant

Le magnésium – pour des fruits doux et savoureux

Recommandations de fertilisation

 

La mangue – un fruit savoureux et nourrissant

Parmi les fruits tropicaux, la mangue occupe le deuxième rang de la production mondiale, précédée seulement par la banane. Toutefois, elle est souvent considérée comme moins importante en termes de commerce mondial en raison de sa sensibilité à la pression. Aujourd’hui, l’Inde est le premier producteur mondial de mangues, suivie par la Chine et la Thaïlande.
La mangue est un fruit très savoureux, nourrissant et riche en vitamine C. C’est une culture polyvalente qui peut être transformée à n’importe quel stade de sa maturité. Les fruits qui ne sont pas encore mûrs peuvent être transformés en chutney, conserves et condiment tandis que les fruits mûrs peuvent être préparés en tranches en sirop ou en saumure, mais aussi en jus, purée, confiture, compote et glace. Les graines de la mangue sont moulues en farine et le bois du manguier est utilisé par exemple pour des bateaux, des revêtements de sol et des meubles.

 

Le potassium – pour un rendement et une qualité élevés 

  • L’influence de potassium sur la qualité des fruits est beaucoup plus importante que celle de n’importe quel autre élément nutritif des plantes.
  • Le potassium est nécessaire pour de nombreux processus physiologiques de la plante, p.ex. pour la photosynthèse, la respiration, la transpiration, la synthèse des protéines et des hydrates de carbone, le transfert des assimilas et l'activation enzymatique.
  • Le potassium a une influence significative sur la croissance et le développement des manguiers, notamment pendant la première phase végétative, dans laquelle les jeunes manguiers ont besoin du potassium pour le développement rapide de leur étendue et leur ramification.
  • Pendant la phase adulte, le potassium est une substance nutritive essentielle pour le grossissement des fruits (taille & poids) et leur qualité.
  • Le potassium permet une maturation plus équilibrée et favorise l’obtention d'une couleur plaisante de la peau.
  • La concentration optimale en potassium dans les feuilles s’élève à entre 0.3-0.8% de la matière sèche.
  • Le rapport K : Ca ne devrait pas être inférieur à 0.2 afin de produire des fruits de qualité élevée et sans rupture interne du tissu (troubles « soft nose »).

Haut de page

 

Le magnésium – pour des fruits doux et savoureux

  • Comparé à d’autres types de fruits, la mangue est un fruit ayant de forts besoins en magnésium
  • Le magnésium est un composant de la chlorophylle jouant un rôle central dans la photosynthèse
  • Le magnésium joue un rôle important dans la qualité des mangues, car la part comestible contient environ 15 % de sucre. Une alimentation appropriée en magnésium garantit une production suffisante en sucres et leur transfert vers le fruit en développement
  • Le magnésium influe sur le potentiel de rendement, car il joue un rôle sur la croissance optimale de ses racines, notamment pendant la phase non portante Les systèmes de racines sous-développés souffrent plus souvent d’une sous-alimentation en substances nutritives et d’un stress hydrique
  • La concentration optimale de Mg dans les feuilles devrait atteindre entre 0.15 et 0.4 % de matière sèche 

Haut de page

 

Recommandations de fertilisation

Afin de fournir suffisamment d’éléments nutritifs pour atteindre la biomasse requise, notamment au stade jeune, et pour compenser les éléments exportés à la récolte, une application raisonnée de fertilisants est recommandée. Il est également recommandé d'analyser le sol au début de la plantation et tous les 3 à 5 ans ainsi que d'analyser les feuilles une fois par an afin de contrôler l'état nutritionnel du manguier. Les teneurs en potassium et en magnésium indiqués dans le tableau ci-dessous peuvent servir de base au raisonnement. Il est recommandé d’appliquer la moitié de la dose après la récolte (si les précipitations et l'humidité du sol sont suffisantes) et le reste au début de la période principale de croissance. Le chlore nuit généralement au rendement et à la qualité du manguier, comme beaucoup d'autres arbres fruitiers. C’est la raison pour laquelle il est recommandé d’utiliser des fertilisants potassiques à faible teneur en chlorure, basés sur le SOP.

 

 

Recommandation d’apport en potassium et magnésium sur manguiers
(g/arbre)

Âge
K
(g/arbre)
SOP
(g/arbre)
Mg
(g/arbre)
Kieserite
(g/arbre)
Patentkali
(g/arbre)*
1
200
400
20
130
650
2 - 3
200
400
30
180
650
4 - 6
250
500
35
220
830
7 - 8
375
750
55
340
1250
9 - 10
500
1000
75
460
1700
> 10
650
1300
100
580
2200
* Patentkali est recommandé, si disponible

Sélectionnez un site Web